Jean Christophe Fromantin



  1. Les vilains petits canards…

    Un an et demi après que le Canard Enchainé ait révélé le compte au Luxembourg que Joëlle Ceccaldi-Raynaud a détenu un certain temps et qui était crédité de plus de 4 millions d’euros, l’édition du Canard du 31 juillet dévoile les échanges entre la maire de Puteaux et le juge de Nanterre chargé de l’affaire, Jean Michel Berges. Entendue comme témoin assisté le 12 juin dernier, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a une nouvelle fois affirmé, sans rire, que cet argent venait d’un héritage d’un grand père Carthaginois et d’une grand mère Corse… …

    Lire la suite
  2. Dans la manif des Anti Mariage Pour Tous : Le goût des autres…

      Une fois n’est pas coutume, le dimanche 21 avril 2013, nous avons voulu participer, quelques heures, à la manifestation des Anti Mariage Pour Tous dont le parcours démarrait de Denfert-Rochereau pour aller aux Invalides en ce jour du seigneur, ensoleillé. Non pas pour nous opposer ou pour provoquer (si tant est que des soutiens à la loi et à la majorité française soient des provocateurs…), mais bien pour écouter, entendre et comprendre les arguments des manifestants opposés à la même loi pour toutes et tous. …

    Lire la suite
  3. La première adjointe de la mairie de Puteaux limogée !

    Jeudi 25 octobre, Joëlle Ceccaldi-Raynaud convoque sa majorité et entérine une décision prise, matériellement, la veille : Maryse Chavrier, première adjointe en charge des affaires sociales et de la petite enfance est débarquée. Ses indemnités et ses délégations lui sont retirées et elle a été priée de vider son bureau. Le motif semble être qu’ elle ait accepté de rejoindre, avec Sylvie Cancelloni (conseillère municipale d’opposition de Puteaux et suppléante du Député élu en juin dernier), un Comité de circonscription créé par le député Jean-Christophe Fromantin pour l’accompagner dans l’analyse des problématiques territoriales pouvant faire l’objet d’une proposition de loi à l’Assemblée nationale. …

    Lire la suite
  4. Législatives 2012 : Coup de semonce à Puteaux !

    Avec 15 candidats dont un candidat de droite qui a volé le logo UMP; inventé un Union pour la Majorité Parlementaire sorti de nulle part mais qui s’est finalement vu soutenu par Joelle Ceccaldi Raynaud, la campagne s’annonçait difficile pour JC Fromantin, DVD, sur les terres du Clan et très difficile pour Marie Brannens et Stéphane Vazia du PS. Rumeurs, affichage laissant entendre que JC Fromantin pouvait être de gauche de par ses relations avec l’opposition de Puteaux, tentative d’ingérence dans les réunions publiques du maire de Neuilly et de récupérations pré pubères de messages tels que, \ »La Gauche veut légaliser la drogue\ » (!!)… la majorité de Puteaux, sur les dents, n’a rien épargné à ces candidats ! …

    Lire la suite