municipales 2014



  1. La mairie invite 1200 personnes, à vos frais !

    C’est sur le site d’achats publics de la ville de Puteaux que l’on trouve l’information. La mairie de Puteaux ayant loué le Musée des Arts Forains à Paris (un lieu démesuré et très couteux) pour la soirée du personnel communal de la Ville de Puteaux le 24 juin prochain, elle cherche maintenant un prestataire pour fournir l’animation et les cadeaux qui vont, constamment, avec. Hôtesses, boissons, repas, animations, cadeaux personnalisés…rien ne sera laissé au hasard pour plaire aux très nombreux employés communaux (budget salarial des employés communaux en hausse cette année) en cette fin d’année scolaire et quelques semaines après la fin des élections municipales. …

    Lire la suite
  2. CM de Puteaux du 4 avril 2014 : « Dans la vie, on partage toujours les emmerdes, jamais le pognon ! » (Audiard)

    Michel Audiard avait bien résumé (par la voix de Jean-Paul Belmondo, répondant, gêné, à son \ »ami\ » Lino Ventura abasourdi par tant de bassesses dans le film, 100 000 $ au Soleil) les travers que la société de l’argent roi, qui montrait déjà ses dents acérées, imposait à ses adeptes dans le film d’Henri Verneuil datant de 1964. …

    Lire la suite
  3. Premier Conseil municipal de 2014 à Puteaux ; les 8454 électeurs des élus d’opposition en danger !

    Dans toutes les mairies de France (un peu moins dans les Hauts de Seine, il faut le reconnaitre), les premiers Conseils municipaux mêlant équipe gagnante et équipes perdantes sont l’occasion d’accueillir les élus (pour beaucoup, c’est une première) et de poser les bases de ce que seront le débat démocratique et l’échange d’idées (parfois vifs) dans un combat parfois idéologique, mais toujours dans l’optique du bien de la communauté, dans son ensemble. …

    Lire la suite
  4. Le Bio : Bon pour nous, bon pour la planète.

    Les produits bio gagnent peu à peu les cantines scolaires, pour le bien de toutes et tous. Certaines villes affichent l’objectif de cuisiner 100 % bio et plus en plus de municipalités (Barjac, dans le documentaire référence, « Nos Enfants Nous Accuseront », est un exemple de gestion des cantines scolaires en bio et en circuits courts) démontrent qu’avec les nombreux outils à disposition des collectivités, passer en 100 % bio dans les cantines, tout en cuisinant local, ce n’est pas si compliqué et surtout, pas plus cher qu’en restauration classique ! Avec une petite nuance : ces « 100 % local » s’appliquent si les produits sont disponibles sur le marché. Difficile en effet de trouver du poisson d’élevage labellisé Agriculture biologique dans le centre de la France… …

    Lire la suite