Neuilly



  1. L’ile de Puteaux rendue payante ; EELV appelle Joelle Ceccaldi-Raynaud à retrouver la raison

    Après avoir pillé les caisses de la ville (250 millions mis de coté et partis en fumée) et les poches de Putéoliens (augmentation des impôts et des services), tout en s’élevant avec véhémence contre les diminutions des financement de l’état (on n’est plus à une contradiction près), Joëlle Ceccladi-Raynaud, qui semble, ces derniers mois faire preuve d’une perte de raison (voir derniers articles en date) très inquiétante pour la poursuite de son mandat, vient de décider, sans aucune consultation des citoyens (et encore moins de ses élus, bien évidemment) que l’accès au Parc Lebaudy serait dorénavant payant ! …

    Lire la suite
  2. Le Mur de Puteaux

    Il y a quelques semaines, Joëlle Ceccaldi-Raynaud décidait, sans aucune consultation de faire fermer la grille séparant Puteaux de Neuilly dans le Parc Lebaudy. Depuis, une pétition rassemblant 600 signatures a été lancée et des milliers de citoyens des deux villes se retrouvent pris au piège de la guéguerre qui anime Joëlle Ceccaldi-Raynaud et Jean Christophe Fromantin depuis des lustres. …

    Lire la suite
  3. La première adjointe de la mairie de Puteaux limogée !

    Jeudi 25 octobre, Joëlle Ceccaldi-Raynaud convoque sa majorité et entérine une décision prise, matériellement, la veille : Maryse Chavrier, première adjointe en charge des affaires sociales et de la petite enfance est débarquée. Ses indemnités et ses délégations lui sont retirées et elle a été priée de vider son bureau. Le motif semble être qu’ elle ait accepté de rejoindre, avec Sylvie Cancelloni (conseillère municipale d’opposition de Puteaux et suppléante du Député élu en juin dernier), un Comité de circonscription créé par le député Jean-Christophe Fromantin pour l’accompagner dans l’analyse des problématiques territoriales pouvant faire l’objet d’une proposition de loi à l’Assemblée nationale. …

    Lire la suite
  4. Législatives 2012 : Coup de semonce à Puteaux !

    Avec 15 candidats dont un candidat de droite qui a volé le logo UMP; inventé un Union pour la Majorité Parlementaire sorti de nulle part mais qui s’est finalement vu soutenu par Joelle Ceccaldi Raynaud, la campagne s’annonçait difficile pour JC Fromantin, DVD, sur les terres du Clan et très difficile pour Marie Brannens et Stéphane Vazia du PS. Rumeurs, affichage laissant entendre que JC Fromantin pouvait être de gauche de par ses relations avec l’opposition de Puteaux, tentative d’ingérence dans les réunions publiques du maire de Neuilly et de récupérations pré pubères de messages tels que, \ »La Gauche veut légaliser la drogue\ » (!!)… la majorité de Puteaux, sur les dents, n’a rien épargné à ces candidats ! …

    Lire la suite