PS



  1. Européennes à Puteaux ; encore un scrutin pas très démocratique…

    Une fois de plus, Puteaux et sa majorité se sont démarqués par leur refus des règles démocratiques et leurs petits arrangements avec la loi. Dimanche 25 mai, le scrutin des Européennes (un seul tour, contrairement à ce qui était inscrit dans un document officiel du budget de la mairie au dernier CM) avait lieu en France. A Puteaux, certains bureaux n’avaient pas reçu les bulletins de plus de 12 listes (sur 31). Des espaces importants étaient donc visibles sur les tables de vote où était exposé le choix des listes ; comme dans le bureau 1. D’autres, comme le bureau 11 avait préféré resserrer les bulletins afin que les électeurs aient une meilleure vision de toutes les listes proposées. D’autres, enfin, avaient non pas 12 listes sans bulletins imprimés, mais 13, voire 14. Le bulletin EELV, notamment ne pouvant être trouvé et donc choisi par une citoyenne de Puteaux (dont nous avons reçu le témoignage) au bureau de vote, Défense 2000, elle a tenté d’en faire part au Psdt du dit bureau. Celui ci lui a répondu qu’EELV n’avait pas fourni de bulletin de vote (par souci d’écologie !) et qu’il lui fallait l’imprimer sur Internet…donc retourner chez elle, imprimer et revenir voter. Dans une période d’abstention record, quelle bonne idée de la part de Président qui s’auto-proclame ici directeur de campagne du parti écolo ! Plus sérieusement, quelle incompétence, au mieux et quelle déni de démocratie, au pire que d’affirmer, publiquement un tel mensonge ! En effet, comme tout président de bureau, les listes et les bulletins papier disponibles sont entre leurs mains dès l’ouverture et le dialogue avec le bureau central et les autres bureaux sont constants. Comment, dés lors, serait il possible à un Psdt de bureau (employé de mairie ou élu de la majorité; la Mairie refuse de nous livrer le nom de ce Psdt) d’affirmer qu’EELV aurait décidé de ne pas faire imprimer ses bulletins par souci d’écologie et d’oser renvoyer une électrice chez elle alors que tous les autres bureaux (jusqu’à preuve du contraire) avaient eux, les bulletins papier et en nombre du parti EELV ? …

    Lire la suite
  2. CM de Puteaux du 4 avril 2014 : « Dans la vie, on partage toujours les emmerdes, jamais le pognon ! » (Audiard)

    Michel Audiard avait bien résumé (par la voix de Jean-Paul Belmondo, répondant, gêné, à son \ »ami\ » Lino Ventura abasourdi par tant de bassesses dans le film, 100 000 $ au Soleil) les travers que la société de l’argent roi, qui montrait déjà ses dents acérées, imposait à ses adeptes dans le film d’Henri Verneuil datant de 1964. …

    Lire la suite
  3. Premier Conseil municipal de 2014 à Puteaux ; les 8454 électeurs des élus d’opposition en danger !

    Dans toutes les mairies de France (un peu moins dans les Hauts de Seine, il faut le reconnaitre), les premiers Conseils municipaux mêlant équipe gagnante et équipes perdantes sont l’occasion d’accueillir les élus (pour beaucoup, c’est une première) et de poser les bases de ce que seront le débat démocratique et l’échange d’idées (parfois vifs) dans un combat parfois idéologique, mais toujours dans l’optique du bien de la communauté, dans son ensemble. …

    Lire la suite
  4. Alerte pollution sans précédent en IDF ! Etre responsables…ou pas.

    A force de se mettre à genoux devant les constructeurs automobiles et notamment les champions du diesel français ; à force de prôner le tout voiture pour s’assurer les voix de certains électeurs ; à force d’inciter les citoyens à prendre leur voiture pour faire les cinq-cent mètres qui les séparent de leur destination; à force de ne pas faire appliquer les lois relatives à la circulation, au stationnement et aux normes anti pollution…il arrive ceci : Presque une semaine d’alerte pollution en IDF, et au delà. Des gorges irritées, des crises d’asthme, des maladies pulmonaires sévères présentes et, surtout, à venir. Des sportifs cloitrés chez eux, des enfants en danger et le sentiment d’être arrivé au bout d’une époque, d’un système, d’une politique qui, comme le dénoncent les écolos depuis des décennies, nous entrainent vers le pire. …

    Lire la suite
  5. Une rentrée bien chargée pour la nouvelle majorité, comme pour la nouvelle opposition.

                  La victoire du PS et de ses alliés (EELV, FGD…) lors des élections Présidentielles de mai 2012 était attendue, voulue et souhaitée par la majorité des Français qui, de l’ouvrier au cadre supérieur parfois, ressentaient le malaise que l’UMP et son patron, le Président Nicolas Sarkozy (qui peut croire que M Copé fusse à la tête de ce mouvement durant ces 5 dernières années ?) faisait planer sur notre politique sociale, environnementale mais aussi économique et internationale. Énergique et omnipotente, quotidiennement ou presque mais, souffrant d’effets d’annonces sans suite (chômage, sécurité, immobilier…), les discours de la majorité UMP étaient souvent de l’ordre du coup markéting mais ne répondaient plus aux attentes d’une société qui, ayant expérimenté le capitalisme débridé bien malgré elle pendant des décennies, s’est retrouvée endettée, acculée et submergée par les affaires et les abus d’une poignée contre un lourde majorité pouvant, à peine, boucler les fins de mois. Pyramidale, comme toujours, ce système a touché le fond et ne fonctionnait plus que pour enrichir certains, en appauvrissant les autres ! …

    Lire la suite
  6. Législatives 2012 : Coup de semonce à Puteaux !

    Avec 15 candidats dont un candidat de droite qui a volé le logo UMP; inventé un Union pour la Majorité Parlementaire sorti de nulle part mais qui s’est finalement vu soutenu par Joelle Ceccaldi Raynaud, la campagne s’annonçait difficile pour JC Fromantin, DVD, sur les terres du Clan et très difficile pour Marie Brannens et Stéphane Vazia du PS. Rumeurs, affichage laissant entendre que JC Fromantin pouvait être de gauche de par ses relations avec l’opposition de Puteaux, tentative d’ingérence dans les réunions publiques du maire de Neuilly et de récupérations pré pubères de messages tels que, \ »La Gauche veut légaliser la drogue\ » (!!)… la majorité de Puteaux, sur les dents, n’a rien épargné à ces candidats ! …

    Lire la suite