UMP



  1. Européennes à Puteaux ; encore un scrutin pas très démocratique…

    Une fois de plus, Puteaux et sa majorité se sont démarqués par leur refus des règles démocratiques et leurs petits arrangements avec la loi. Dimanche 25 mai, le scrutin des Européennes (un seul tour, contrairement à ce qui était inscrit dans un document officiel du budget de la mairie au dernier CM) avait lieu en France. A Puteaux, certains bureaux n’avaient pas reçu les bulletins de plus de 12 listes (sur 31). Des espaces importants étaient donc visibles sur les tables de vote où était exposé le choix des listes ; comme dans le bureau 1. D’autres, comme le bureau 11 avait préféré resserrer les bulletins afin que les électeurs aient une meilleure vision de toutes les listes proposées. D’autres, enfin, avaient non pas 12 listes sans bulletins imprimés, mais 13, voire 14. Le bulletin EELV, notamment ne pouvant être trouvé et donc choisi par une citoyenne de Puteaux (dont nous avons reçu le témoignage) au bureau de vote, Défense 2000, elle a tenté d’en faire part au Psdt du dit bureau. Celui ci lui a répondu qu’EELV n’avait pas fourni de bulletin de vote (par souci d’écologie !) et qu’il lui fallait l’imprimer sur Internet…donc retourner chez elle, imprimer et revenir voter. Dans une période d’abstention record, quelle bonne idée de la part de Président qui s’auto-proclame ici directeur de campagne du parti écolo ! Plus sérieusement, quelle incompétence, au mieux et quelle déni de démocratie, au pire que d’affirmer, publiquement un tel mensonge ! En effet, comme tout président de bureau, les listes et les bulletins papier disponibles sont entre leurs mains dès l’ouverture et le dialogue avec le bureau central et les autres bureaux sont constants. Comment, dés lors, serait il possible à un Psdt de bureau (employé de mairie ou élu de la majorité; la Mairie refuse de nous livrer le nom de ce Psdt) d’affirmer qu’EELV aurait décidé de ne pas faire imprimer ses bulletins par souci d’écologie et d’oser renvoyer une électrice chez elle alors que tous les autres bureaux (jusqu’à preuve du contraire) avaient eux, les bulletins papier et en nombre du parti EELV ? …

    Lire la suite
  2. La mairie invite 1200 personnes, à vos frais !

    C’est sur le site d’achats publics de la ville de Puteaux que l’on trouve l’information. La mairie de Puteaux ayant loué le Musée des Arts Forains à Paris (un lieu démesuré et très couteux) pour la soirée du personnel communal de la Ville de Puteaux le 24 juin prochain, elle cherche maintenant un prestataire pour fournir l’animation et les cadeaux qui vont, constamment, avec. Hôtesses, boissons, repas, animations, cadeaux personnalisés…rien ne sera laissé au hasard pour plaire aux très nombreux employés communaux (budget salarial des employés communaux en hausse cette année) en cette fin d’année scolaire et quelques semaines après la fin des élections municipales. …

    Lire la suite
  3. CM de Puteaux du 4 avril 2014 : « Dans la vie, on partage toujours les emmerdes, jamais le pognon ! » (Audiard)

    Michel Audiard avait bien résumé (par la voix de Jean-Paul Belmondo, répondant, gêné, à son \ »ami\ » Lino Ventura abasourdi par tant de bassesses dans le film, 100 000 $ au Soleil) les travers que la société de l’argent roi, qui montrait déjà ses dents acérées, imposait à ses adeptes dans le film d’Henri Verneuil datant de 1964. …

    Lire la suite
  4. Premier Conseil municipal de 2014 à Puteaux ; les 8454 électeurs des élus d’opposition en danger !

    Dans toutes les mairies de France (un peu moins dans les Hauts de Seine, il faut le reconnaitre), les premiers Conseils municipaux mêlant équipe gagnante et équipes perdantes sont l’occasion d’accueillir les élus (pour beaucoup, c’est une première) et de poser les bases de ce que seront le débat démocratique et l’échange d’idées (parfois vifs) dans un combat parfois idéologique, mais toujours dans l’optique du bien de la communauté, dans son ensemble. …

    Lire la suite