La Défense



  1. L’agenda 21 dans Puteaux Info : Faites ce que je dis, ne dites pas ce que je fais !

    C’est avec un peu de désabusement, notamment pour l’équipe volontaire et dévouée en charge de l’Agenda 21 de Puteaux que démarre ce petit inventaire contradictoire des conseils pour un développement durable, listés par le Puteaux Info d’avril 2013. Si l’effort de toutes ces personnes a déjà été notifié dans un article précédent, comment fermer les yeux sur les paradoxes, contradictions et même hypocrisies de la mairie de Puteaux concernant son exemplarité en termes de développement durable ? …

    Lire la suite
  2. La première adjointe de la mairie de Puteaux limogée !

    Jeudi 25 octobre, Joëlle Ceccaldi-Raynaud convoque sa majorité et entérine une décision prise, matériellement, la veille : Maryse Chavrier, première adjointe en charge des affaires sociales et de la petite enfance est débarquée. Ses indemnités et ses délégations lui sont retirées et elle a été priée de vider son bureau. Le motif semble être qu’ elle ait accepté de rejoindre, avec Sylvie Cancelloni (conseillère municipale d’opposition de Puteaux et suppléante du Député élu en juin dernier), un Comité de circonscription créé par le député Jean-Christophe Fromantin pour l’accompagner dans l’analyse des problématiques territoriales pouvant faire l’objet d’une proposition de loi à l’Assemblée nationale. …

    Lire la suite
  3. Libérez les Canards de Puteaux !

    Article du Canard Comme dans un mauvais roman politico-financier, la ville de Puteaux s’est retrouvée plongée dans une histoire abracadabrantesque lors de la sortie du Canard Enchaîné du 19 octobre 2011. Symbolique d’une certaine vision de la politique, pour ne pas dire programmatique dans la façon de penser et de traiter ses administrés, Joëlle Ceccaldi Raynaud, ulcérée d’être mise en cause par le journal paraissant le mercredi aurait demandé à de quelconques soutiens d’aller acheter 700 exemplaires du Canard dans tout Puteaux, le jour de sa parution et les jours suivant. N’osant pas contredire leur chef, ces personnes mystérieuses qui, selon la maire n’ont rien à voir avec elle, sont allés acheter tout les stocks des points presse de la ville ; sans oublier de demander une facture ! …

    Lire la suite